Automattic annonce Newspack, une plateforme de publication nouvelle génération soutenue par Google

, , ,

La société éditrice de WordPress.com, Automattic, a annoncé la sortie prochaine d’une nouvelle plate-forme de publication pour sites d’information, conçue pour aider les organes de presse à générer davantage de revenus.

L’initiative, baptisée Newspack by WordPress.com est soutenu par un financement de 2,4 millions de dollars par entre autre Google, dans le cadre de la Google News Initiative lancée en mars dernier – (Google a en réalité fourni la moitié des fonds). Parmi les autres contributeurs, citons l’Institut de journalisme Lenfest (400 000 dollars), ConsenSys (350 000 dollars) et la Fondation John S. et James L. Knight (250 000 dollars). Une autre source encore non nommée devrait verser 200 000 dollars supplémentaires.

Ce financement servira à mener le projet à sa première année d’exploitation.

WordPress, que l’on ne présente plus, alimente aujourd’hui au moins 30% du Web, bien que cela inclue à la fois le logiciel de blogging open source non hébergé disponible sur WordPress.org et la plate-forme hébergée à but lucratif WordPress.com.

WordPress, sous ses différentes formes, est déjà utilisé par de nombreux organes de presse majeures, en plus de millions de sites gérés par des particuliers et des éditeurs locaux, mais avec Newspack, Automattic s’adresse aux petits organes d’information qui ont besoin de  « lutter contre la complexité de la sélection, du développement et de la maintenance de la technologie ainsi que l’hébergement et de la sécurité de leur plateforme de publication ».

« Les agences de presse locales ont du mal à trouver des modèles de journalisme durables – une crise qui a des implications très concrètes pour la démocratie », a déclaré la présidente de WordPress.com, Kinsey Wilson. « Nous nous associons aux leaders de l’industrie pour réunir les technologies d’édition et les compétences métier au sein d’une même plate-forme pouvant être partagée par les organes de presse du monde entier.»

La plate-forme Newspack est encore en développement et ne devrait pas être lancée – même en béta – avant la juillet 2019, où elle sera utilisée par une douzaine de sites Web. Les candidatures provenant d’un large éventail de publications, couvrant des publics, des zones géographiques et des modèles, seront acceptées. Automattic a indiqué qu’elle donnerait la priorité aux sites ayant déjà démontré « un succès éditorial et financier » sur leurs marchés respectifs, bien que les start-ups naissantes soient également prises en compte si elles ont un « plan de lancement solide ».

Il faut rappeler cependant qu’Automattic offre déjà le service WordPress VIP premium, une offre destinée aux entreprises optimisée pour la sécurité et l’évolutivité, mais qui s’adresse aux organes de presse plus important et dont le coût s’élève à plusieurs dizaines de milliers de dollars par mois.

Les détails concernant exactement ce que la plate-forme Newspack proposera sont encore rares. Mais Automattic annonce qu’il combinera «les meilleures pratiques éditoriales et commerciales» de l’industrie de l’édition.

La période de développement durera jusqu’en janvier 2020, date à laquelle Newspack s’ouvrira à environ 60 médias. La phase de pré-lancement sera entièrement financée par Automattic et ses donateurs. Une fois cette période écoulée, les sites doivent s’attendre à débourser entre 1 000 et 2 000 dollars par mois.

« Notre objectif avec Newspack, ajoute, Mark Armstrong d’Automattic, est de fournir une plate-forme permettant aux médias de continuer à se concentrer sur ce qu’ils font de mieux, tout en fournissant une technologie et un support de classe mondiale dans leurs opérations éditoriales et commerciales »